ce-qu-il-faut-savoir

Ce qu’il faut savoir avant de s’installer en libéral !

Vous rêvez d’indépendance professionnelle et envisagez de vous lancer dans une activité libérale ? C’est un projet qui ne s’improvise pas. Cela requiert une analyse et une réflexion profonde. Voici tout ce dont vous devez savoir avant de démarrer votre activité.

Votre projet est-il en adéquation avec le marché ?

votre-projet-est-ilVous avez une qualification ou un talent ou encore une connaissance particulière et souhaitez l’exploiter ? Avoir une idée d’entreprise est déjà bien. Mais vous devez avant tout vérifier si celle-ci pourrait marcher. Pour cela, vous devez effectuer une étude de marché. Analysez la demande du marché, l’état de la concurrence, la tendance, etc. Si vous êtes persuadé que votre idée intéressera les consommateurs, établissez un business plan. Il s’agit d’une stratégie détaillée qui vous permet de voir la faisabilité de votre projet. Ce business plan développe les aspects financiers et économiques de votre projet d’entreprise.

Renseignez-vous sur les démarches administratives à effectuer

renseigner-vousSachez que certaines activités libérales sont réglementées. Cela concerne entre autres les métiers d’avocats, de médecins, etc. Ces activités sont soumises au contrôle d’instances professionnelles. Elles imposent également le respect des règles déontologiques.
Informez-vous ensuite sur les statuts juridiques possibles. Il est tout à fait possible de lancer une activité libérale aussi bien avec une entreprise en nom propre, qu’avec une société. Prenez le temps de choisir, car l’imposition de votre activité dépend en partie du statut choisi. Pour optimiser votre fiscalité, il est conseillé d’adhérer à un centre de gestion agréé. Comme l’explique le site https://www.aga22.fr/les-avantages-fiscaux.php, cette démarche vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Vous devez ensuite vous rendre au CFE pour effectuer la déclaration de création d’entreprise avec tous les documents nécessaires. Votre dossier doit comprendre, entre autres, une copie du titre requis ou du diplôme, une copie de l’autorisation délivrée par l’autorité de tutelle, etc.

Laisser un commentaire