• Home
  • /
  • Entreprise
  • /
  • Différences entre auditeur interne et auditeur externe
auditeur

Différences entre auditeur interne et auditeur externe

L’auditeur qu’il soit interne ou externe, est défini comme la personne ayant été formée et disposant de suffisamment d’expériences pour analyser les données qui sont en relation principale avec la comptabilité d’une organisation. Ainsi, le travail de l’auditeur se focalise sur la rédaction d’un rapport appelé rapport d’audit, qui est issue de l’opération lui-même, et va déterminer le niveau de normalité et de fiabilité de toutes les informations comptables et financières d’une entreprise.

Ce qu’il faut savoir sur l’auditeur interne

interneL’auditeur interne prend soin de la qualité d’information sur laquelle la direction générale fournit ses avales, et de l’efficience avec laquelle sont menées les actions qui doivent converger à la finalisation des objectifs de l’entreprise. Pour cela, le but de l’auditeur interne est primordialement, de fournir à la direction générale et aux actionnaires, des assurances quant aux renseignements qu’ils peuvent employer et qui viennent des différents services de l’entité. Il s’agit de garantir la bonne marche des différents mécanismes de production d’informations financières, ainsi que l’efficacité de tous les réseaux informationnels déployés au sein de l’entreprise. Mais aussi, d’être vraiment à proximité de tous les éléments nécessaires à la production, pour garantir l’efficacité de toutes les facettes productives. Effectivement, il s’agira de garantir l’implication des salariés dans la réalisation des attributions et l’analyse objective, ainsi que dans l’application des consignes données par la direction générale, qui doivent contribuer à l’accroissement et l’efficience de l’ensemble de la production. Il en est de même pour l’intérêt porté à toute l’organisation et les dérivés comptables ou non-comptables de la firme. Un tel intérêt est primordial afin de garantir au maximum un rendement et une efficacité financière de l’ensemble des investissements faits. On notera que c’est à la direction générale d’apprécier les rôles et les missions de l’auditeur interne. A cet égard, l’auditeur interne se détache des fonctions et des rôles du contrôle de gestion sur différents points. Son rôle n’est pas ainsi, de se soucier de manière définitive et absolue à l’ajustement des équilibres, ou de construire des moyens de contrôle conformes. L’auditeur interne se manifeste régulièrement pour examiner que le contrôle de gestion est bien en place de telle manière qu’il puisse contribuer à formuler les bons indicateurs. Il est pour ainsi dire, le pôle contrôle des contrôleurs. Naturellement, l’auditeur interne ne fournit aucune décision pour ce qui est de la gestion des affaires de la société. Son rôle ne concerne que le contrôle et juste, l’assistance dans le contrôle et l’amélioration de ce système pour atteindre efficacement, les objectifs fixés par l’entreprise.

Ce qu’il faut savoir sur l’auditeur externe

externeL’auditeur externe est un travailleur professionnel qui exerce principalement ses fonctions au sein d’un cabinet d’audit. Son rôle est de constater l’état de la société cliente et de donner des consignes non impartiales. Il est en charge de la certification des comptes. Dans ce cadre, en premier lieu, il va examiner la société cliente pour ensuite émettre des recommandations spécifiques, certifier les comptes et enfin, tester l’adéquation du processus de production d’informations financières de l’entreprise. L’auditeur externe axe ses interventions, seulement dans le domaine de l’audit financier, c’est-à-dire dans l’examen et la certification des comptes. Mais il peut également effectuer un audit d’acquisition. Il en est ainsi, pour l’étude financière et comptable d’une société pouvant même partir vers l’approximation de sa valeur. Généralement, l’auditeur externe procède de la même manière qu’un auditeur interne, sauf dans un champ un peu plus restreint. Ses partenaires sont entre autres, selon sa position dans l’organisation, la direction de comptabilité, la direction financière, le directeur administratif et le directeur général. Par ailleurs, la Cour des comptes est un auditeur externe, mais aussi une juridiction financière au sein de l’administration en France. Elle est chargée d’examiner la conformité des comptes publics aux règles de l’État, de la protection sociale, ainsi que des organismes privés qui bénéficient d’une aide directe ou indirecte de l’État. Ainsi, elle communique avec le gouvernement et l’opinion publique sur la conformité des comptes. En outre, la Cour des comptes est la principale institution de contrôle financier externe dans le domaine public. De ce fait, elle rapporte le compte rendu aux dirigeants de l’entité contrôlée et à son ministre de tutelle, accompagné de propositions d’améliorations et de consignes, édictées par l’auditeur. Aussi, l’auditeur de la Cour des comptes est un salarié d’État qui bénéficie, pour sa paie, de la grille indiciaire des magistrats.

Laisser un commentaire