logiciel-de-paie

Comment faire le choix de son logiciel de paie ?

En premier lieu, il peut être utile de rappeler qu’un logiciel de paie s’adresse à une entreprise qui assure ou veut assurer elle-même toute la partie « paie ». En effet, il faut savoir qu’il y a l’option d’externaliser cette fonction, en faisant appel aux services d’un professionnel tel qu’un expert comptable. Quoi qu’il en soit, ci-après quelques conseils pour bien choisir un logiciel de paie. Mais avant cela, penchons-nous sur les fonctionnalités de cet outil.

Quelles sont les fonctionnalités d’un logiciel de paie ?

paie-corpsUn logiciel de paie, s’il est bien paramétré, apporte notamment une plus grande rapidité dans l’exécution de cette fonction liée aux salaires et à ses assimilés. Pour cela, il permet notamment :
– l’élaboration et la gestion des fiches salariées,
– l’établissement et l’édition des bulletins de paie et d’autres documents tels que le livre de paie, le certificat de travail, l’état des charges sociales…
– d’effectuer les différentes déclarations sociales (mensuelles, trimestrielles, de fin d’année)
– et d’injecter les écritures de paie dans la comptabilité.
Déjà, il faut donc tenir compte de ces fonctionnalités en fonction de ses besoins.

Les critères de choix les plus importants d’un logiciel de paie

les-mises-a-jourTout d’abord, il faut s’assurer que le prestataire à qui l’on veut s’adresser procède à une mise à jour régulière de l’application qu’il propose. En effet, nous savons tous très bien que la paie est sujette à évolution, notamment en ce qui est de règles sociales (les changements de taux essentiellement).
Sinon, le mieux c’est d’opter pour un logiciel de paie que l’on peut personnaliser, par rapport à la création de modèles de fiche de paie entre autres.
Et pour vraiment s’assurer qu’un logiciel de paie nous convient, pour nous en faire une idée « précise », il faut savoir qu’il y a des éditeurs qui proposent une période d’essai gratuite.

Laisser un commentaire