• Home
  • /
  • Entreprise
  • /
  • Notion de client pour un cabinet d’expertise comptable
expertise

Notion de client pour un cabinet d’expertise comptable

En analysant les missions, les compétences et les activités qu’un expert-comptable dispose, il existe aux moins trois catégories de clients pour les cabinets d’expertise-comptable.

Le client dirigeant de PME et TPE

fullCe type de client regroupe les chefs d’entreprise des PME et TPE qui ne disposent pas assez de ressources pour financer le recrutement de plusieurs spécialistes comptables et financiers dans son entreprise. Ils font appel dans la plupart des cas, à l’intervention des experts-comptables en leur demandant des prestations de service de type Full service afin de répondre à tous ces besoins. Dans tous les cas, pour un expert-comptable, le conseil et plus généralement l’accompagnement du chef d’entreprise, reste le cœur de leur offre de services.

Le client entreprise

clientCe type de client est le plus courant dans les interventions des experts-comptables. Ils ont besoin de ses interventions pour accomplir la plupart des missions dictées précédemment et tout particulièrement les missions comptables et sociales. En dehors de ces missions, l’expert-comptable effectue aussi des opérations de télétransmission des déclarations, de conseil fiscal et conseil juridique. Mais il faut noter que la demande de prestation émanant des entreprises change de nature en fonction de leur taille. Les entreprises moins de 9 salariés sollicitent dans la plupart du temps des prestations entrant dans le cadre des missions annexes. Par contre, les petites entreprises et les grandes entreprises ne manifestent pas trop ce besoin de prestation complémentaire.

Le client partenaire d’affaires

partenaireCe troisième type de client entre dans la catégorie des professionnels travaillant dans le même secteur ou dans des secteurs d’activités différents qui font affaire avec le cabinet d’expertise comptable. D’un côté, il se peut que le cabinet d’expertise comptable fasse appel à d’autres experts pour mieux cerner un problème émanant des clients dont des interventions nécessitant la spécialisation ou le full service. Dans ce sens, ils sont dénommés partenaires d’affaires. Mais d’un autre côté, ce sont eux aussi qui font appel à l’expertise des cabinets pour la même raison à la seule différence que ce sont eux qui détient le mandat. Dans ce cas, ils sont des apporteurs d’affaires. En dépit de tout, ce partenariat rentabilise l’interprofessionalité et entre dans un cadre marketing de fidélisation des deux types de clients cités auparavant. Tel est le cas d’un partenariat entre un avocat et un expert-comptable dans la transmission d’entreprise. L’avocat se charge de régler les questions purement juridiques pendant que l’expert-comptable s’occupe de la comptabilité et de la fiscalité. Le client aura plus de satisfaction quant aux résultats des prestations avec cet inter-professionnalisme.

Laisser un commentaire