• Home
  • /
  • Entreprise
  • /
  • Quelle fiscalité pour les profits réalisés en SCPI ?
Comprendre-les-SCPI-Principe-de-fonctionnement

Quelle fiscalité pour les profits réalisés en SCPI ?

La SCPI ou société civile de placement immobilier est un moyen d’investir dans le secteur de l’immobilier. Accessible à toutes les bourses, ce placement financier continue de séduire les particuliers contribuables. C’est un investissement à faible risque tout en étant rentable. Vous désirez placer votre épargne dans une SCPI ? Commencez par comprendre le régime d’imposition des revenus de votre investissement.

Seuls les revenus des associés sont imposables

spci immoQuand vous investissez dans une SCPI, vous y achetez des parts et devenez associé de la société de gestion. Cette dernière gère un parc immobilier collectif destiné à des usages professionnels. Des sociétés telles scpi 8 peuvent vous aider à trouver les meilleures SCPI ayant des performances intéressantes. Les bâtiments acquis et gérés par la société de gestion sont mis en location et génèrent ainsi des bénéfices. La société les distribue par la suite à ses associés proportionnellement à leurs parts. Ceux-ci sont imposables. La société de gestion quant à elle n’est pas soumise à l’impôt sur les sociétés. Elle est dite « fiscalement transparente ». Seuls les associés qui sont considérés comme directement propriétaires des biens détenus et gérés par la société de gestion sont soumis au régime d’imposition des revenus fonciers. La fiscalité dépend de la nature de la SCPI, du montant des profits réalisés, et du mode de détention des parts.

L’imposition des revenus

impositionde salireLe calcul du revenu imposable tient essentiellement compte du montant des loyers encaissés par l’associé. Les revenus fonciers peuvent relever soit du micro-foncier, soit du régime réel. La société de gestion communique en général chaque année les montants que chaque associé doit déclarer et leur fait également part d’une notice qui explique la démarche à effectuer. Il arrive que la société de gestion décide de garder une partie du bénéfice afin de se constituer des réserves pour d’éventuels travaux, ou encore en prévision d’absence de locataires. Dans ce cas, le montant à déclarer n’est pas le bénéfice distribué, mais celui qui a réellement été réalisé au cours de l’année.

Laisser un commentaire