Comment choisir un logiciel de comptabilité

Pierre angulaire d’une entreprise, la comptabilité ne doit pas être négligée. Elle ne se limite à une obligation légale, c’est surtout un outil d’évaluation de la performance des activités de l’entreprise. Pour mener à bien cette mission comptable, les entreprises ont souvent recours au logiciel. Mais, comment choisir correctement le mieux adapté à son secteur d’activité.

Définir en fonction des fonctionnalités recherchés

Pour les experts, il n’y a pas de bon ou de mauvais logiciel, tout dépend des besoins particuliers de chaque entreprise et de chaque régime d’imposition. Pour les commerçants et ceux qui exercent le service de restauration, l’idéal c’est un logiciel avec suivi des stocks et enregistrement des flux. Pour les grandes entreprises, il faut obligatoirement un logiciel permettant d’établir la liasse fiscale et qui calcule le TVA. Il appartient à chaque entreprise de définir les modules nécessaires. Le modèle le plus utilisé est le EBP comptable et Ciel comptable. Ils proposent multiples fonctions adaptés pour chaque type d’activité et à prix discount qui varie entre 80 et 200 euros.

Faire un test avant de choisir

Pour ne pas se tromper dans son choix, il est essentiel de faire un test. En principe, une version d’essai de 30 jours est offerte avant l’achat définitif. Notant toutefois qu’il faut choisir celle sans engagement pour éviter l’obligation d’achat ou d’indemnisation. Si l’entreprise a un expert-comptable, il ne faut pas oublier de solliciter son avis sur le choix du logiciel. En effet, il n’y a pas meilleur conseil qu’un expert dès qu’il s’agit d’établir les états financiers et de système d’information comptable pour l’entreprise.

Laisser un commentaire